Archive mensuelles: avril 2014

Casino de Montréal : Les employés craignent de licenciements

Ce n’est seulement pas en Europe que les casinos se trouvent majoritairement dans le rouge. En Amérique du Nord, plus précisément au Québec, les casinos enregistrent une baisse de leur PBJ. À Montréal, à cause d’un mauvais bilan 2013, les employés du casino de Montréal craignent des licenciements. Les détails.
30 croupiers pourraient être licenciés
Une vague de mises à pied pourrait avoir lieu au Casino de Montréal selon les propos de nombreux employés. D’après le Syndicat des croupiers, une trentaine de licenciements serait envisagée par la direction de l’établissement. Denis Galy, porte-parole du syndicat, affirme toutefois être en pourparlers avec les dirigeants afin de négocier des conditions bénéfiques aussi bien pour les employés que pour l’établissement plus de détails sur jouercasino-en-ligne.fr. Nous allons proposer des mesures d’atténuation à nos membres, à notre prochaine assemblée générale, le 12 février. Ça pourrait être des congés sans solde utilisés lors des périodes moins achalandées, par exemple. Mais si nos membres refusent, il y aura 35 mises à pied» avait-il déclaré.
Pour rappel, des travaux de rénovation ont été accomplis au sein du Casino de Montréal il y a quelque temps. Cela a permis d’augmenter le taux de fréquentation, mais le produit brut de jeux n’a pas enregistré la même tendance.
Mêmes craintes au Quebec et à Lac-Leamy
Le Syndicat des employés de la Société des Casinos du Québec partage les mêmes craintes. Son porte-parole Riccardo Scopelleti affirme avoir été convoqué par la direction pour parler des coupes qui auront lieu dans les semaines qui viennent. Entre 2009 et 2013, 31% des effectifs du Casino de Québec ont été perdus.
Les employés du Casino du Lac-Leamy croient fermement en une décision d’abolitions de postes au sein de l’établissement. Ils pensent qu’il ne faut attendre que quelques semaines pour qu’au moins 15 autres postes de croupiers seront supprimés. L’angoisse s’étend même jusqu’aux agents de sécurité ; Michel Despatie, président du syndicat de la sécurité vient d’affirmer : «On est rendu pas mal au minimum. Ils essaient toujours de nous arracher encore des heures, mais ça devient difficile».

Il n’y a rien d’alarmiste, selon la SCQ

Les dirigeants de ces établissements n’avaient pas vraiment parlé directement ni mises à pied, ni coupes de postes, ni abolitions. Les craintes générales des employés sont en lien avec une lettre du président de la Société des casinos du Québec transmise à tous les casinos de la province. Cette lettre relate la situation financière difficile de ces établissements. Une de ses lignes fait penser à la plausibilité des rumeurs courant actuellement. Dans cette ligne, le président Claude Poisson parle de prise de choix difficiles par l’instance dirigeante. Il a toutefois fourni plus d’éclaircissement sur cette lettre en indiquant au Journal qu’il n’y a rien d’alarmiste. Ces choix pourraient ne pas donc être de licenciements, mais des aménagements horaires. Le porte-parole de la Société des casinos du Québec l’avait laissé entendre au cours d’une récente interview accordée au même quotidien Journal en utilisant ces termes : «Il n’y a pas de coupures de postes. On procède actuellement à la révision annuelle des horaires des employés pour le budget de la prochaine année financière. Oui, nous rencontrons les syndicats, mais il n’y a aucune mise à pied actuellement».

La solution pour les nuls au jeu de poker

Pour jouer au poker en ligne, on n’a pas besoin d’être un génie. En effet, c’est un jeu très attrayant qui profitent à ceux qui fournissent quelques efforts. Bien avant cela, il est capital de suivre les conseils que les professionnels mettent à la disposition des intéressés pour s’épanouir dans cette distraction. De nos jours, avec le succès de l’outil internet, inutile de se déplacer dans un casino. Avec une connexion internet, vous pouvez faire une partie de poker et être au cœur de l’action. Ce qui n’était pas le cas il y a quelques années et qui occasionnait certaines dépenses.


Poker en ligne : le bon réflexe pour démarrer

Comme tous novices, il est toujours bon de connaitre les règles d’un jeu avant de commencer une partie, c’est aussi valable ici. Après, il est essentiel de pratiquer le poker gratuit pour être plus sûr de ses capacités face à une situation réelle. Pour jouer d’une manière raisonnable, il faut disposer d’un budget (à ne pas dépasser) pour le jeu. Dans le cas où vous aimeriez jouer à un autre jeu, vous pouvez essayer une fente qui est également très intéressante.
Bref, avec internet vous avez différentes façons de vous faire de l’argent sans casse-tête. Les jeux en ligne sont généralement les plus prisés. Toutefois, vous devez prendre en compte, ceux qui ont une certaine expérience  sans oublier les avis des experts. Soyez sûr d’être sur le bon site où il faut jouer en ligne

Poker en ligne plus avantageux que le poker traditionnel

Le poker en ligne a fini par prendre le dessus sur le poker traditionnel. Ce dernier présente des inconvénients comme la durée des parties qui sont souvent très longues. Par contre, le poker en ligne se voit ses parties terminés dans de brefs délais. En outre, il offre une disponibilité en continuité c’est-à-dire la possibilité d’y jouer à tout moment quel que soit votre endroit. Les tables ici sont plus nombreuses et les mains sont abondantes. Différentes parties peuvent être jouées avec ce jeu. Sur internet, il y a plus d’outils pour apprendre à observer et analyser le cours d’une partie.

Le poker en ligne, une affaire de professionnel

De nombreux professionnels du poker préfèrent jouer au poker sur internet, car ils peuvent jouer quinze fois plus de mains et cela, sur plusieurs tables. En un tour d’horloge, ils peuvent augmenter considérablement leurs gains. La variété des jeux de poker permet d’identifier votre table cible, afin de jouer de préférence sur ce type de jeu. Il arrive souvent que des joueurs se spécialisent sur une table bien précise. Le poker gratuit se retrouve plus sur le web que dans les systèmes de jeu traditionnel. En ligne, vous pouvez bénéficier de nombreuses parties gratuites pour vous donner une fente dans l’univers des jeux on-line.
Jouer au poker sur internet peut-être plus agréable pour beaucoup de monde, car il ne nécessite seulement un ordinateur plus une connexion internet. Sans vous déplacer, vous pouvez vous faire de l’argent. D’habitude, les joueurs en ligne sont décontractés lorsqu’ils jouent dans un casino.

Devenir un bon joueur de casino en ligne

Avec le développement des casinos en ligne, beaucoup de joueurs ont envie de se lancer mais il est important de rester vigilant car on ne naît pas un bon joueur on le devient avec le temps d’où l’importance de bien apprendre.

Multiplier ses chances en adoptant une bonne stratégie

Les jeux proposés en ligne sont divers mais chaque jeu a une stratégie qui lui est propre. Il est important de chercher à comprendre les stratégies typiques aux jeux qui vous intéressent si vous voulez augmenter vos chances. On dit souvent que le hasard existe mail il est dangereux de vous baser sur la chance pour développer un style de jeu. Que ce soit au poker ou aux machines à sous,  vous devez comprendre les règles.

Des astuces pour jouer comme un professionnel

La première chose à faire si vous voulez devenir un bon joueur de casino en ligne rapide c’est d’assimiler les règles du jeu. Vous n’avez pas besoin d’être un expert en la matière pour comprendre les notions de base, avec un peu d’effort vous pouvez vous en sortir. Un bon joueur de casino doit avoir un certain nombre de qualités. Les caractéristiques qu’on doit retrouver chez un bon joueur sont la flexibilité, la patience et l’écoute. La curiosité et le discernement sont aussi des qualités qu’il faut avoir si vous voulez devenir un joueur imbattable.

La FDJ veut attirer davantage de gains en misant sur ses jeux en ligne

La Française des jeux est le seul opérateur de jeux d’argent français qui a connu un bilan positif au cours de l’année 2012 et les sites de casino en ligne! Le « chouchou » du gouvernement français ne semble toutefois pas être satisfait de son résultat. Il désire encore « dépouiller », si on peut le dire, les 9 000 000 Français majeurs qui n’ont pas encore accédé à l’un de ses 35 000 points de vente.

Attirer une grande partie de ces 9 millions vers fdj.fr

Malgré sa croissance de l’année 2013, la Française des jeux ne semble pas être heureuse de ses résultats. L’entreprise détenue principalement par le gouvernement envisage d’exploser son chiffre d’affaires de jeux à partir de cette année en essayant d’attirer les 9 millions des Français encore réticents à l’idée de se rendre aux points de vente FDJ. Comment va-t-elle procéder ? Après une période d’étude de quelques mois, elle a décidé de ne pas aller à l’encontre des attitudes de cette cible. Ces 9 millions n’auront pas à se déplacer pour jouer au casino en ligne. Ils seront attirés vers fdj.fr, la plateforme en ligne de l’opérateur français le plus proche du gouvernement.

Selon Patrick Buffard, directeur général adjoint de la FDJ, l’entreprise fera en sorte de les attirer vers les jeux dont elle a le monopole, à savoir le Loto, l’Euro Millions et les autres jeux de grattage disponibles sur son site. En plus de ces jeux, la plateforme en ligne de l’opérateur étatique permet aux joueurs de prendre part à des paris sportifs et casino virtuel. Malgré ce désir de se trouver perpétuellement au sommet du marché français des jeux d’argent, la FDJ n’a jamais envisagé de proposer des paris hippiques en ligne. C’est peut-être une manière d’éviter des altercations avec l’opérateur PMU. Mais ce n’est pas ce qui nous intéresse dans cet article.

Un changement de l’organisation digitale pour y parvenir

Le site Internet de l’opérateur étatique propose actuellement une quarantaine de jeux. Parmi ces jeux de casino, il y a des jeux qui n’existent que sur ce site. Malgré la richesse de son offre pourtant, fdj.fr ne parvient pas à atteindre la rentabilité d’un point de vente FDJ. Un joueur y dépense seulement 8,90 euros par semaine contre une moyenne de 25 euros en point de vente. En attirant les 9 millions de personnes précitées donc, l’opérateur de jeux espère donc augmenter la rentabilité de son site Internet sans porter atteinte aux chiffres réalisés via ses points de vente.

Cet objectif ne pourra être atteint, selon Patrick Buffard, directeur général adjoint de la FDJ, sans qu’il y ait révision de l’ensemble de l’organisation digitale de l’entreprise. Il y aura également la proposition de nouvelle gamme de jeux et de services pour les utilisateurs d’appareils mobiles.

En adoptant une telle stratégie, la FDJ n’aura pas du mal à préserver sa position actuelle sur le marché des jeux d’argent en ligne et à enregistrer une croissance plus élevée à la fin de l’année, mais attention un concurrent sérieux se positionne c’est 8kasino en ligne.